Actualité

Accueil » Nos actualités » Financer la reprise ou l’achat d’un restaurant :les différents moyens à votre disposition

Financer la reprise ou l’achat d’un restaurant :
les différents moyens à votre disposition

Oct 11, 2021 | Conseils, Investissements

Vous souhaitez acheter ou reprendre un fonds de commerce de restaurant à Rennes ou ailleurs ? Vous êtes en effet de plus en plus nombreux à prendre le virage de la reconversion professionnelle ; à vouloir devenir propriétaire et/ou à envisager de vous agrandir. Pour financer l’achat ou les travaux d’un restaurant, les apports personnels permettent en effet rarement de financer la totalité de l’opération. Souvent peu ou mal connus, plusieurs moyens alternatifs et complémentaires permettent de financer le rachat du restaurant ciblé, et de développer vos projets. Découvrez notre article !

1 – L’apport personnel

Avant même de solliciter tout établissement bancaire, vous devez disposer de capitaux propres pour montrer le sérieux de votre projet. L’apport personnel correspond au montant que vous pouvez et souhaitez apporter au projet. Il représente généralement au minimum 30% du prix de l’opération de rachat, mais chaque situation est différente. Toutefois, nous vous conseillons de ne jamais consacrer la totalité de votre patrimoine disponible au rachat du restaurant. Cette opération peut s’avérer plutôt risquée. Privilégiez plutôt la diversification de vos sources de financement.

2- Le crédit bancaire professionnel ou prêt professionnel

Les banques sont les premiers établissements vers lesquels nous nous tournons pour développer nos projets. S’il s’agit de la forme de financement la plus fréquente pour la reprise d’un restaurant, c’est aussi l’une des plus difficiles car les banques sont très regardantes sur l’expérience dans le domaine du repreneur. Pour monter un dossier solide et être crédible auprès des organismes, nous vous conseillons de vous faire aider par un courtier spécialisé en prêt professionnel. Nos courtiers sont à même de répondre à toutes vos questions concernant votre situation. N’hésitez pas à les contacter en cliquant ici.

3- Le prêt brasseur 

Déjà évoqué sur notre blog, le prêt brasseur est un dispositif très utilisé par de nombreux établissements en France. Ce prêt consiste simplement à obtenir de la part d’un fournisseur de boissons, une livraison à paiement différé. Le fournisseur vous prête une certaine somme d’argent, en échange de votre engagement à vous fournir exclusivement chez lui pour un certain type de boissons. Le prêt brasseur peut être conclu directement entre le repreneur du restaurant et le fournisseur de boissons, avec ou sans l’intervention d’un établissement de crédit. 
Pour tout savoir sur le prêt brasseur, découvrez notre article.

4- La levée de fonds

Ce montage financier consiste à créer une holding de reprise et d’en ouvrir le capital à un cercle d’investisseurs. Il est tout à fait possible de s’adresser par exemple à des business angels (personne physique qui décide d’investir une partie de son patrimoine dans votre société) ou à des fonds de capital-risque. Cette holding peut être également créée par un fonds d’investissement ou par des salariés souhaitant acquérir leur entreprise sans disposer des fonds suffisants. Ils créent alors cette société qui recourt à l’emprunt pour financer l’investissement.

Devenue actionnaire majoritaire de la société rachetée, la holding rembourse l’emprunt contracté grâce aux bénéfices que dégage le restaurant ciblé. C’est elle qui supporte le remboursement de la dette des repreneurs.

Ce montage financier, appelé rachat avec effet de levier ou LBO (Leverage Buy Out), peut ouvrir droit à des avantages fiscaux (intégration, crédit d’impôt pour la holding, réduction d’impôt sur les intérêts d’emprunts, etc.), notamment quand il s’agit d’une reprise organisée par les salariés.

5- Les aides et subventions

Il existe un large éventail d’aides et de subventions, pour la création ou la reprise d’un restaurant. Leurs différences sont basées sur différents critères, comme la localisation géographique, ou encore le statut du créateur. Certains sont à l’échelle nationale, d’autres sont plutôt régionales ou départementales. Il existe également des aides qui sont adressées aux salariés ou aux chercheurs d’emploi.

Parmi elles, vous retrouvez :

  • L’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise (ACCRE) qui permet, sous conditions, à un demandeur d’emploi créant ou reprenant une entreprise de bénéficier d’une exonération de charges sociales pendant un an, une avance financière de l’Etat remboursable ou le financement partiel par l’Etat des actions de conseil, de formation ou d’accompagnement.

  • Plusieurs aides à la reprise proposées par Bpifrance, comme la garantie transmission permettant de faire garantir 50 à 70 % du prêt contracté pour acheter le fonds de commerce, ou le contrat de développement transmission qui permet d’obtenir un prêt d’un montant de 40 000 € à 400 000 € pour faciliter la reprise d’un fonds de commerce

  • Les réductions d’impôts, d’exonération d’impôt sur les bénéfices et de cotisation foncière des entreprises (CFE) pendant les 24 premiers mois d’activité – ne s’applique pas pour tous les cas.

6- Le financement participatif ou crowdfunding

Le financement participatif est une méthode efficace pour financer la reprise de restaurant et constitue une réelle alternative aux financements traditionnels. Il permet notamment de vous offrir une belle visibilité auprès d’une large communauté avant l’ouverture de votre restaurant. Il comprend plusieurs catégories :

  • le crowdfunding de don : vous faites appel à une communauté pour financer votre projet en échange d’une contrepartie non financière : produits, bénéfices spécifiques selon le montant versé, etc. (KissKissBankBank, Ulule)
  • l’Equity crowdfunding : les participants à votre projet de financement deviennent actionnaires et ont droit à une partie des bénéfices futurs

Vous l’aurez compris, les solutions sont multiples pour financer votre projet professionnel. Afin de vous accompagner au mieux dans vos différentes démarches, notre équipe est à votre écoute.

Ces contenus pourraient vous intéresser !